1 + 1 = ?

LIVRE D’OR

10 réponses
  1. Sylvain Patrice dit :

    Bonjour M. Claude,

    Je recommande ce livre de conte à tous. Nous y retrouvons des récits qui nous pousse à réfléchir sur le sens de la vie et nous questionne sur l’essentiel de nos valeurs. Des moments touchants vous attendent lorsque l’auteur dévoile ses souvenirs d’enfance. La quête de l’amour maternel d’un enfant qui est devenu grand. Il voit très grand sans pour autant l’avoir trouvée.

    Un grand témoignage de moment attendrissant imaginé par Alain Claude.

    Répondre
  2. Pierre Lefebvre dit :

    Salut Alain,

    Un petit mot pour te parler de ton livre. J’ai plus de la moitié de lu et je le trouve très intéressant. Comme on dit…t’as mis le paquet…haha.
    Il y a toujours une leçon de vie ou matière à réflexion. C’est super bien écrit, ça se lit très bien et c’est captivant.

    Félicitations et continue ton excellent travail pendant que moi je vais continuer ma lecture passionnément.
    Merci pour cet excellent ouvrage.

    Répondre
    • Pierre Lefebvre dit :

      Mon très cher ami, je suis heureux d’apprendre que tu as bien aimé ce livre. C’est certainement le livre sur lequel j’ai travaillé le plus. D’une certaine façon, il me ressemble beaucoup. Un peu de tout mais le mieux possible.
      Merci encore une fois pour tes commentaires.

      Répondre
  3. Hélène Trottier dit :

    Je me suis procuré Songe d’une nuit étoilée chez Archambault, ils me l’ont commandé.
    Comme c’est la période des Fêtes et que nous sommes tous bien occupés, j’ai un peu tardé à le lire mais voilà, j’ai terminé.

    Cher auteur
    Je te donne mes récits favoris :
    Le ciel d’enfant était grand, j’ai été accrochée
    Gros-Louis et les deux outardes, j’ai voyagé
    Les avions inattendus, je m’en suis régalée.
    En espérant que tu es toujours noctambule et que l’on aura droit à d’autres songes.

    Répondre
    • Alain Claude dit :

      Merci beaucoup Hélène, tu es bien généreuse. Des bien bons mots. Le prochain livre sera le troisième livre de la trilogie Mon frère d’Âme. Il s’intitule Dans les yeux de Camila.

      Répondre
  4. Ivany de Moraes dit :

    Salut M. Alain Claude !
    J’ai aimé beaucoup votre roman. L’intrigue est très créative et nous donne l’impression d’être en Belgique avec les personnages. Ces derniers gardent, chacun d’eux, leurs caractéristiques des personnalités proches de gens normaux dans une aventure qu’on aimerait vivre aussi.
    La langue française a été toujours ma passion et j’ai pu remarquer la richesse dans ta façon d’écrire. Vous êtes plus qu’un artisan de l’écriture. Vous êtes un cadeau pour la littérature du Québec ! Merci pour nous donner l’opportunité de partager aussi les beaux pensés de Jacques Brel !
    Je hâte de lire votre deuxième roman! Il est déjà sur le chemin?
    Félicitations et à bientôt !

    Répondre
  5. Robert Paquette dit :

    C’est à la fois un guide touristique, un Polar, une chronique estudiantine, des amitiés naissantes, florissantes ou renouvelées, un cri d’amour étouffé (d’un côté Georges et Margot si près, et de l’autre, Claude et Sou si éloignés par la distance, mais surtout approchant un point de rupture : on sent une certaine urgence, est-il déjà trop tard pour eux ?), la recherche de Brel lancée, puis abandonnée au profit d’une aventure plus palpitante ?, un soulèvement politique, etc. Tout cela décrit un moment dans le temps, une confluence d’évènements, d’émotions, d’odeurs. Les « jeunes » auteurs en mettent parfois un peu trop dans leur première œuvre, mais je pense que dans ton cas, toutes ces idées contribuent à créer un univers et nous aident à mieux comprendre les motivations des personnages. Je pense que ça crée une atmosphère et ce n’est pas trop lourd.

    Répondre

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.